Vos guides

Evi Garceau

Originaire de la région, Evi a grandi dans la campagne bordelaise. C’est la vie en pleine campagne qui lui a donné le goût des balades sans fin et par tout temps. Issue d’une famille d’artistes, elle choisit d’étudier l’histoire de l’art à l’université, puis de s’orienter en archéologie de la Préhistoire.

Curieuse et enthousiaste, elle aime le contact avec les gens. Marcher et se balader sont ses activités préférées ; du coup, elle est toujours heureuse de réaliser des visites guidées.

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée?

La transmission ! Ce qui me plaît le plus dans le métier de guide, c’est de partager mes connaissances avec le visiteur, de sentir que le message est passé et que le public terminera sa balade en ayant appris quelque chose.

Quel est ton meilleur souvenir de visite?

Mon meilleur souvenir de visite est la visite de Darwin que j’ai faite pour l’Organisation Internationale de la Francophonie, où j’ai accueilli des gabiers de l’Hermione, la frégate sur laquelle Lafayette navigua jusqu’en Amérique en 1780, reconstruite à Rochefort depuis 1997. J’ai un attachement particulier pour ce bateau, et j’ai beaucoup aimé recevoir des marins de différentes nationalités : l’échange culturel fut très riche.

Retrouvez Evi sur les visites de l’éco-système Darwin, Bordeaux Euratlantique, Gare de Bordeaux Saint Jean, Bassins à flot et le quartier de Bordeaux lac.

 

Said Chammas

Il a grandi à Beyrouth et, ayant un intérêt pour le design et l’art, il a intégré une école d’architecture. En 2009, il a reçu une bourse d’études de l’ambassade française pour faire un master en architecture intérieure et design à Paris. En France,  il a découvert une passion pour les voyages, la rencontre des gens et la découverte des lieux inconnus.

Souhaitant à présent évoluer dans le tourisme,  Saïd a décidé de revenir en France et a choisi Bordeaux pour intégrer un master en marketing digital à l’INSEEC. Il a intégré l’agence pour un stage de longue durée avec comme missions le webmarketing et la réalisation de visites guidées.

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

J’aimerais bien que les gens reviennent chez eux en ayant appris et découvert de nouvelles notions sur le lieu qu’ils ont visité et qu’ils en parlent à leurs proches. J’espère aussi qu’ils ont passé un moment agréable avec un guide qui était attentif et maitrisant son sujet.

Quelle est la dernière question insolite/inattendue que l’on t’a posé ?

Lors de toutes les visites que j’ai faites, j’ai toujours eu une personne qui me dit: « Excusez moi, mais je dois vous pouvez une question; votre accent, vous venez d’où? » La plupart des visiteurs pensent que je viens d’une certaine région de la France vu mon accent différent mais en effet c’est à cause de mes origines libanaises.

Retrouvez Said sur les visites de l’éco-système Darwin.

 

Audrey Oranger

Depuis son expérience en tant que chargée de communication chantier sur la LGV SEA Tours-Bordeaux, elle ne quitte plus le casque et les bottes et a soif de découvrir de nouveaux territoires en mutation.

Co-fondatrice de l’agence COM&VISIT, elle assure les fonctions opérationnelles, elle met en musique la visite, de la conception du circuit à l’exploitation en passant par la relation client-visiteur (la hot-line bienvenueencoulisses.com, c’est elle !), et vous la retrouvez en tant que guide en visite également !

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ?

Ce qui m’anime c’est de susciter l’intérêt de mes interlocuteurs et que le prétexte de la visite d’entreprise les fassent s’interroger sur leurs propres pratiques de consommation. J’ai à coeur d’allier pédagogie et convivialité, que les gens apprennent des choses tout en se divertissant.

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

J’aimerais que les visiteurs aient compris que le monde n’est ni blanc ni noir, il n’y a pas les méchants d’un côté et les gentils de l’autre, que chacun avance avec ses propres contradictions, ses enjeux et ses possibilités.

Retrouvez Audrey sur les visites de l’éco-système Darwin, Bordeaux Euratlantique, Gare de Bordeaux Saint Jean, Bassins à flot et le quartier de Bordeaux lac.

 

Roxanne Lesage

Chargée de développement au Relais Gironde. Mon rôle est de développer des partenariats publiques afin de proposer la mise en place des bornes de collecte Le Relais sur le territoire. Cela implique également de sensibiliser le public à la bonne utilisation de ce dispositif, mais aussi d’expliquer ce que deviennent les dons déposés dans ces grandes boîtes blanches… c’est pourquoi nous ouvrons régulièrement les portes de notre atelier de tri avec bienvenue en coulisses !

 

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

Que lorsqu’ils déposent des textiles (dans des sacs fermés… 😊) dans une borne Le Relais, ils soutiennent un projet environnemental ET social ! Environnemental car ils contribuent à la réduction des déchets et à la lutte contre le gaspillage vestimentaire (nous savons revaloriser 100% des textiles collectés) ; et social car ce sont ces dons qui nous permettent de créer des emplois pour des personnes en situation d’exclusion. Un beau geste en somme !

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?

Des lycéens qui, après la visite, se sont mobilisés afin d’avoir l’accord de leur mairie pour avoir une borne de collecte à proximité de leur établissement scolaire. Sensibilisation réussie !

Retrouvez Roxanne sur les visites du Relais Gironde.

 

Nicolas Durand

 

 

 

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ?

Le fait de faire découvrir notre travail à des personnes ne connaissant pas notre métier et de les plonger dans l’ambiance de notre atelier de fonderie d’art.

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?

Souvent lorsqu’il y a des enfants et en particulier un gamin qui ne m’a pas quitté d’une semelle pour finir par un  » Quand je serais grand, je serais fondeur !!  »

Retrouvez Nicolas sur les visites de la Fonderie des Cyclopes.