Vos guides

Retrouvez ci-dessous les portraits des guides qui auront à coeur de vous faire passer un moment convivial lors des visites à la découverte du patrimoine économique de Bordeaux et sa région.

Evi Garceau

Originaire de la région, Evi a grandi dans la campagne bordelaise. C’est la vie en pleine campagne qui lui a donné le goût des balades sans fin et par tout temps. Issue d’une famille d’artistes, elle choisit d’étudier l’histoire de l’art à l’université, puis de s’orienter en archéologie de la Préhistoire.

Curieuse et enthousiaste, elle aime le contact avec les gens. Marcher et se balader sont ses activités préférées ; du coup, elle est toujours heureuse de réaliser des visites guidées.

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée?

La transmission ! Ce qui me plaît le plus dans le métier de guide, c’est de partager mes connaissances avec le visiteur, de sentir que le message est passé et que le public terminera sa balade en ayant appris quelque chose.

Quel est ton meilleur souvenir de visite?

Mon meilleur souvenir de visite est la visite de Darwin que j’ai faite pour l’Organisation Internationale de la Francophonie, où j’ai accueilli des gabiers de l’Hermione, la frégate sur laquelle Lafayette navigua jusqu’en Amérique en 1780, reconstruite à Rochefort depuis 1997. J’ai un attachement particulier pour ce bateau, et j’ai beaucoup aimé recevoir des marins de différentes nationalités : l’échange culturel fut très riche.

Retrouvez Evi sur les visites de l’éco-système Darwin, Bordeaux Euratlantique, Gare de Bordeaux Saint Jean, Bassins à flot, le quartier de Bordeaux lac et la Brasserie La Lune.

 

Audrey Oranger

Depuis son expérience en tant que chargée de communication chantier sur la LGV SEA Tours-Bordeaux, elle ne quitte plus le casque et les bottes et a soif de découvrir de nouveaux territoires en mutation.

Co-fondatrice de l’agence COM&VISIT, elle assure les fonctions opérationnelles, elle met en musique la visite, de la conception du circuit à l’exploitation en passant par la relation client-visiteur (la hot-line bienvenueencoulisses.com, c’est elle !), et vous la retrouvez en tant que guide en visite également !

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ?

Ce qui m’anime c’est de susciter l’intérêt de mes interlocuteurs et que le prétexte de la visite d’entreprise les fassent s’interroger sur leurs propres pratiques de consommation. J’ai à coeur d’allier pédagogie et convivialité, que les gens apprennent des choses tout en se divertissant.

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

J’aimerais que les visiteurs aient compris que le monde n’est ni blanc ni noir, il n’y a pas les méchants d’un côté et les gentils de l’autre, que chacun avance avec ses propres contradictions, ses enjeux et ses possibilités.

Retrouvez Audrey sur les visites de l’éco-système Darwin, Bordeaux Euratlantique, Gare de Bordeaux Saint Jean, Bassins à flot, quartier de Bordeaux lac et la Brasserie La Lune.

 

Roxanne Lesage

Chargée de développement au Relais Gironde. Son rôle est de développer des partenariats publiques afin de proposer la mise en place des bornes de collecte Le Relais sur le territoire. Cela implique également de sensibiliser le public à la bonne utilisation de ce dispositif, mais aussi d’expliquer ce que deviennent les dons déposés dans ces grandes boîtes blanches… c’est pourquoi Le Relais ouvre régulièrement les portes de l’atelier de tri avec bienvenueencoulisses.com !

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

Que lorsqu’ils déposent des textiles (dans des sacs fermés… 😊) dans une borne Le Relais, ils soutiennent un projet environnemental ET social ! Environnemental car ils contribuent à la réduction des déchets et à la lutte contre le gaspillage vestimentaire (nous savons revaloriser 100% des textiles collectés) ; et social car ce sont ces dons qui nous permettent de créer des emplois pour des personnes en situation d’exclusion. Un beau geste en somme !

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?

Des lycéens qui, après la visite, se sont mobilisés afin d’avoir l’accord de leur mairie pour avoir une borne de collecte à proximité de leur établissement scolaire. Sensibilisation réussie !

Retrouvez Roxanne sur les visites du Relais Gironde.

 

Nicolas Durand

Depuis longtemps passionné de fonderie d’art, Nicolas a toujours envie de partager ses connaissances avec le plus grand nombre.

Il sait aussi être à l’écoute pour répondre au mieux aux attentes de chaque visiteur.

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ?

Le fait de faire découvrir notre travail à des personnes ne connaissant pas notre métier et de les plonger dans l’ambiance de notre atelier de fonderie d’art. Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

Qu’ils prennent conscience du prix réel des oeuvres au regard du travail fourni, et que ce métier n’est pas exclusivement masculin.

Quelle est la dernière question insolite/inattendue que l’on t’a posé ? 

A la fin de la visite, on m’a demandé si l’on sculptait directement dans le bronze comme on peut le faire avec le bois !

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?

Souvent lorsqu’il y a des enfants et en particulier un gamin qui ne m’a pas quitté d’une semelle pour finir par un  » Quand je serais grand, je serais fondeur !!  »

Retrouvez Nicolas sur les visites de la Fonderie des Cyclopes.

 

Sandrine Larrouy Castera

Le tramway, les usines d’eau potable ou de traitement des eaux usées, les travaux de la LGV, Sandrine ne compte plus les visites qu’elle a animées ! De formation littéraire, rien ne la prédestinait à parler technique ! Co fondatrice de l’agence COM&VISIT, en charge notamment de son développement, elle fait beaucoup moins de visites aujourd’hui qu’au lancement du site www.bienvenueencoulisses.com, mais dès qu’il y a besoin d’un renfort, l’équipe peut compter sur elle. Et puis elle adore cela !

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ?

J’adore embarquer les visiteurs dans une histoire, mettre en perspective, donner du sens, créer du lien avec leur quotidien. Nos visites sont tout sauf techniques, même si les sujets le sont (urbanisme, développement économique, économie circulaire, ferroviaire…). Elles le sont évidemment davantage dès qu’on accueille des professionnels, mais l’idée qui a prévalu à la création de bienvenueencoulisses.com, c’était de rendre accessible à tous, petits et grands, la visite d’entreprises pour mieux comprendre les biens et services que l’on consomme au quotidien.

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?

Je garde de très bons souvenirs de toutes les visites que j’ai animées, particulièrement les visites de Darwin le samedi après-midi, où les visiteurs sont très curieux et étonnés des entreprises présentes au sein de l’écosystème. J’adore me faire l’ambassadrice de tous les entrepreneurs.

Mais pour répondre à la question, mon meilleur souvenir de visite c’est une visite en tant que visiteuse. J’ai eu la chance de descendre dans les égoûts avec une équipe du service d’assainissement de Bordeaux Métropole. C’était toute une expédition avec de nombreux équipements de sécurité. Mais ce que je retiens surtout : ce sont tous ces déchets jetés dans les caniveaux ou pire dans les toilettes, qui viennent perturber le fonctionnement des stations d’épuration quand, pire, ils ne sont pas emportés par les fortes pluies et polluent les océans ! Consternant.

Retrouvez Sandrine sur les visites de Darwin et de temps en temps sur celles de Bordeaux Euratlantique, Gare Saint Jean, Bassins à Flot et Bordeaux Lac.

Lucile Trouette

Elle a grandi près de Bordeaux, puis en est partie pendant 10 ans!  Elle a fait des études de stylisme à Paris et a vécu à Londres pendant 2 ans. Aujourd’hui elle travaille chez Sew et Laine comme animatrice textile & labmanager, et promeut les valeurs que porte l’ESS !

 

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ?

J’apprecie les discussions qu’amène la présentation des activités de Sew&Laine. Elles tournent autour d’enjeux actuels et permettent pendant quelques instant, et de façon très spontannée, de réfléchir ensemble à « comment faire autrement ».

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ?

J’essaye d’apporter un éclairage sur le fonctionnement de l’industrie textile. De ce fait j’espère que les visiteurs repartent avec un regard nouveau parfois mais aussi des « tips » pour mettre en place une consommation vestimentaire en connaissance de cause.

Quel est ton meilleur souvenir de visite ? 

La fin d’une visite où le débat c’est installé, c’est toujours instructif d’entendre des points de vues différents car on accède à des réalités qui ne sont pas les notres.

Retrouvez Lucile sur les visites de SEW&LAINE

 

Louise Malijenovsky

Se sentir utile, donner du sens à son quotidien, faire partie d’une équipe, apprendre un peu plus chaque jour, transmettre ; c’est ce qui anime Louise dans la vie et dans son travail au quotidien. Anciennement chargée d’action culturelle pour un orchestre londonien, elle a souhaité se réorienter dans l’économie sociale et solidaire à son retour sur Bordeaux. Chargée de développement au Livre Vert depuis janvier 2018, ses missions sont multiples : organisation et gestion des collectes, communication et sensibilisation, participation à la stratégie économique et financière, relation avec les partenaires. « Une diversité plus qu’enrichissante! »

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ? 

Raconter l’histoire d’un projet à impact et sensibiliser les visiteurs aux problématiques sociales et environnementales, expliquer les rouages de l’activité (certains plutôt techniques!), capter l’attention de visiteurs et partager les valeurs qui m’animent au quotidien.

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ? 

Je souhaite que les visiteurs puissent mieux cerner les enjeux liés à l’insertion professionnelle et de manière plus générale, ceux liés à l’économie circulaire, sociale et solidaire. Qu’ils trouvent la visite inspirante, qu’ils aient envie de donner une deuxième vie à leurs livres et qu’ils en parlent à leur famille, amis, voisins, collègues… !

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?  

La première visite où nous avons réalisé l’activité de cueillette de livres – fous rires à la clé et mise en situation réussie!

Retrouvez Louise sur les visites du Livre Vert.

 

Pauline Even

Pauline a grandi à la campagne, en Lorraine, dans l’Est de la France. Sa vie professionnelle l’emmènera parfois loin, dans d’autres pays et grandes capitales, mais c’est à l’autre bout de la France qu’elle choisit de s’installer. C’est en sillonnant la région Nouvelle-Aquitaine à vélo sur les pistes du parcours « Vélodyssée » il y a quelques années qu’elle tombe amoureuse des terres girondines. Depuis, elle ne cesse de partir à la recherche du patrimoine de demain sur le territoire, de quartiers en mutation et de nouvelles anecdotes et témoignages sur son savoir-faire. Elle aime partager ses escapades urbaines et rurales et le dialogue avec l’autre, essentiel à ses yeux pour son métier de guide. Sa devise : nul besoin de partir loin pour voyager ! Il y a tant à découvrir autour de soi…

 

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ? 

Faire parler l’environnement local qui nous entoure pour mieux le comprendre, l’interroger, le protéger, et contribuer à en transmettre toute sa valeur aux générations suivantes. Une visite guidée, c’est aussi la chance extraordinaire de rencontrer de nouvelles personnes venues d’horizons différents, d’ouvrir le dialogue, et qui sait, de transmettre de nouvelles connaissances qu’elles seront, à leur tour, fières de partager à leur entourage.

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ? 

Je m’attache avant tout à faire de cette découverte un moment convivial, mémorable et inspirant pour les visiteurs. J’ai également à coeur qu’ils ressentent le plaisir qui m’anime au quotidien lors de cet instant de partage. Si j’ai suscité l’intérêt des visiteurs tout en les divertissant, c’est une réussite !

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?  

Une visite guidée à laquelle j’ai pu assister et qui a suscité cette vocation : la découverte du jardin des parfums et des épices situé sur l’île intense, La Réunion, dans la commune de Saint-Philippe. Je me souviens que nous devions aller à la plage ce jour là, mais qu’il pleuvait continuellement. Au départ, cette activité était une solution de repli… Et pourtant, ce fut l’un des meilleurs souvenirs du séjour ! Le guide qui animait cette visite était enthousiaste et pédagogue. Il interagissait sans cesse avec ses visiteurs et leur environnement immédiat en jouant sur nos cinq sens. Nous étions embarqués par l’histoire de ces richesses naturelles locales tout en étant sensibilisés à leur devenir.

Retrouvez Pauline sur les visites de la Gare Saint Jean, et la Brasserie La Lune

 

 

Mohamed Hamza

Mohamed est Ivoirien et a eu l’opportunité de voyager et vivre dans plusieurs pays dont notamment les Pays-Bas, l’Arabie Saoudite ou la Belgique. Actuellement élève à la Kedge Business School de Bordeaux,  il compte un jour monter sa propre entreprise en Côte d’Ivoire afin d’y créer de la richesse. Pour mener à bien ce projet, il essaie de constamment améliorer ses connaissances, ses compétences et d’apprendre le plus possible.

Qu’est ce qui te plaît le plus dans le fait de faire une visite guidée ? 

L’apprentissage est ce qui me plait le plus dans ce rôle de guide. Cela me permet d’en apprendre plus sur la ville de Bordeaux, d’échanger des informations avec les habitants, mais surtout de m’inspirer pour mes prochains projets. Il y a beaucoup à apprendre des actions entreprises par Darwin.

Que veux-tu que les visiteurs retiennent d’une visite faite avec toi ? 

Je souhaite que les visiteurs quittent Darwin avec une toute nouvelle perception des actions environnementales. En effet Darwin montre bien que tout est possible. J’espère que les visiteurs rentrent donc chez eux avec la volonté d’agir pour un changement positif.

Quel est ton meilleur souvenir de visite ?  

Mon meilleur souvenir de visite reste une visite organisée avec un groupe composé de 26 étudiants de Paris et une grande majorité d’entre eux étaient anglophones. J’ai donc eu l’opportunité d’effectuer cette visite entièrement en anglais mais surtout d’apprendre toutes les actions entreprises à Darwin à des personnes venant d’autres pays. J’ai donc eu le sentiment d’aider à propager ce modèle au-delà des frontières françaises.

Retrouvez Mohamed sur la visite de Darwin .